Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 17:43

Claire, de l'agence d'intérim, est souvent vêtue d'un pull blanc qui semble tout doux. Elle doit avoir 23, 24 ans. Elle gère l'accueil de l'agence, les fiches de paies et les mauvaises nouvelles à annoncer aux intérimaires. C'est à elle que parlent en premier les ouvriers qui poussent la porte de l'agence et ont parfois encore un peu de plâtre collé aux tempes après une journée de travail.

Claire a des gestes rapides qui sont censés transpirer le professionnalisme. Ses dossiers sont toujours empilés bien droits et ornés de post-its de toutes les couleurs qui volètent dans l'air des climatiseurs. On aperçoit, dessus, sa belle écriture ronde. Claire a dû faire un BTS en gestion commerciale proactive de chaispasquoi ou une licence pro maîtrise de soi. Elle est toujours habillée avec classe, pas une mèche ne dépasse de ses cheveux impeccablement coiffés. Le soir, Claire se love sans doute sur son canapé avec son copain et ils regardent des séries dans lesquelles les pires drames n'ont jamais rien à voir avec le travail. Je l'imagine chaussée de pantoufles en forme de peluches, des vaches peut-être, ou une espèce de marsupiaux. Le week-end, Claire se perd avec son caddie et son chéri dans les galeries labyrinthiques d'Ikea. Si elle le voulait, son appart pourrait ressembler à ces intérieurs fantasmés qu'un bon génie a assemblés ainsi dans des hangars en périphérie de la ville.

Sa main tremble un peu quand, à l'agence, elle prend le téléphone. Sa voix n'est pas complètement assurée quand elle annonce à des cuisiniers que non, elle n'a pas de mission à leur confier pour le moment. Quand ils repartent, elle saisit nerveusement le téléphone, ou un tiroir, ou la perforatrice, et s'empresse de s'occuper d'un gros dossier. Claire veut être pro, elle veut se montrer efficace devant ses supérieures. Pourtant elle n'assume pas totalement de décider ainsi du temps des autres. Pendant ses études, elle n'imaginait sans doute pas que des gens beaucoup plus vieux qu'elle organiseraient leur emploi du temps en fonction de ce qu'elle leur dirait. Elle ne pensait pas qu'elle serait ainsi exposée au désarroi.

Claire veut être pro, mais elle n'est pas assez dupe ou pas assez endurcie. C'est cette petite lueur de doute que j'aime voir dans ses yeux quand je me pointe à l'agence d'intérim pour voir s'il y a une mission. Elle me demande alors d'une voix stressée, au débit rapide, si je sais ouvrir des huîtres. Elle guette ma réponse et meurt d'envie que je dise oui, elle a justement un client qui cherche quelqu'un pour ouvrir des huîtres pour un banquet pendant quatre heures. Hélas, je n'ai jamais appris à ouvrir d'huîtres. La mort dans l'âme, elle m'annonce qu'elle n'a rien d'autre.

Aujourd'hui, l'agence d'intérim en bas de chez moi a fermé. Je ne sais pas ce que sont devenues Claire ni ses collègues. Je me demande si Claire a gardé sa petite flamme d'humanité derrière son brushing parfait et ses gestes nerveux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Léonie - dans Personnages
commenter cet article

commentaires

Adecco 26/04/2016 10:12

Bonjour. Merci pour cet article qui décrit assez bien la vie dans les agences d'intérim. Il n'est pas rare d'entendre des critiques négatives à propos de agences d'intérim et il était nécessaire d'éclaircir l'arrière des rideaux.

Présentation

  • : Mes jours agités, blog de Léonie
  • Mes jours agités, blog de Léonie
  • : Voyages, recherches, photos, dessins. Pour tout commentaire, question, compliment, critique ou reprise de contenu, merci de me contacter directement.
  • Contact

Recherche