Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 14:16

A peine embarquée dans le car qui m'emmènera de Grenoble à Varsovie (c'est-à-dire toute la ligne, j'aurais pas pu faire plus long), je me rends compte avec horreur que j'ai oublié mes lunettes. Et ce, alors que j'avais emporté tout mon attirail pour lire, dessiner et écrire. Arrgh ! Je vais me fatiguer les yeux pendant trois semaines et perdre au moins dix points de vision !

Dans le bus on est tout de suite mis dans l'ambiance : les DVD, les chauffeurs et les passagers sont polonais et ne parlent qu'en polonais. C'est là que je me rends compte d'une chose : je ne comprends rien au polonais. Mais alors vraiment rien. Même les mots les plus simples comme oui ou non semblent répondre à une logique barbare. Comment est-ce possible alors que géographiquement la Pologne est si proche et que je suis censée être douée en langues ? Pour l'heure, je me raccroche aux quelques rares franco-polonais (ou couples mixtes) qui se sont égarés dans cet autocar qui me donne l'impression d'être un aller simple vers Saturne.
Trente-deux heures plus tard, nous arrivons enfin dans les embouteillages de Varsovie, les fesses en compote.

C'est là que je me souviens que je n'avais rien prévu pour mon arrivée, ni hébergement, ni comité d'accueil. Je parcours en tous sens la charmante gare de Zachodnia (ce qui veut dire gare de l'Ouest, logique non) à la recherche d'un signe du destin. Et je le trouve : le guichet "informations" se trouve à l'entrée. Allez, tant qu'à faire je vais prendre tout de suite mon billet pour le Nord-Est, pour Olecko. Surprise : il n'y a pas de bus avant le lendemain à 22 h car c'est le 15 août et que tous les Polonais vont fêter ça avec leur famille, et Olecko se prononce "Oletsco", donc j'en déduis que "ck" se prononce "tsk". Je me disais bien qu'il y avait des pièges.
Bon c'est pas grave, je prends le billet quand même, comme ça j'aurais une journée entière pour visiter Varsovie ! Deuxième épreuve : où dormir ce soir dans une ville dont je ne sais rien et surtout où je ne comprends rien ? Je prends un bus qui a l'air d'aller vers le centre en me disant que je descendrai au petit bonheur la chance, sans payer parce que je sais pas où il faut payer ni combien et que tout est marqué en polonais. De toute façon j'imagine la scène si je me faisais choper par un contrôleur polonais :
Le contrôleur : - szzczsczccsczc wzczcwwcz z !
Moi : - Quoi ?
Le contrôleur : - szzezzxszxxx zsxwzezw szszszs xd wzzs szz z  s !!!
Moi : - Je dois payer combien ?
Le contrôleur : - sw cwewd vcessz sz !!!
Moi : - Pfff...
Il y a deux Noirs près de moi qui discutent dans une langue africaine. Peut-être qu'ils parlent aussi français ? Je leur demande, eh non, ils sont nigérians, mais donc ils parlent anglais et alpaguent les gens dans la rue pour moi.
On tombe sur un mec égyptien (qui tient un kebab dans le coin) qui nous propose de nous emmener dans une auberge de jeunesse qu'il connaît. Moi j'ai moyennement confiance, donc on y va tous les trois, mais de fait, Mustapha m'emmène dans un super "hostel" où en plus il y a encore des lits libres. Hourra ! J'ai l'impression d'avoir triomphé de la première étape de Fort Boyaux. Il manque juste la musique.

A suivre...


Repost 0
Published by Léonie - dans Articles persos
commenter cet article

Présentation

  • : Mes jours agités, blog de Léonie
  • Mes jours agités, blog de Léonie
  • : Voyages, recherches, photos, dessins. Pour tout commentaire, question, compliment, critique ou reprise de contenu, merci de me contacter directement.
  • Contact

Recherche